En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

EXPERIENCE DE GEOBIOLOGIE OU MISE EN ÉVIDENCE DE LA PRÉSENCE D'ONDES NOCIVES DANS NOTRE ENVIRONNEMENT EXTÉRIEUR ET INTÉRIEUR

                     

De 1932 à 1939, l'ingénieur Lienert et le docteur Jenny, en Suisse ont effectué une longue série d'expériences de géobiologie à l'aide de souris blanches. Ils ont construits des caisses en bois longues de trois mètres, posées en partie sur le sol neutre et en partie sur le sol perturbé en raison de la présence d'une veine d'eau en dessous. Les résultats ont été les suivants:

 

1 - Les souris faisaient leur nid en zone neutre. Et chaque fois que l'on tournait les cages de 180°, les souris emmenaient leurs souriceaux en zone neutre ;



2 - Chaque que l'on a forcé les souris à demeurer en zone perturbée, elles sont tombées rapidement malades, ont perdu du poids, et ont présenté après quelques mois, des tumeurs en grand nombre, contrairement aux souris du lot témoin, libre de choisir leur gite, restées en bonne santé.


3 - Les souris furent badigeonnées avec des goudrons réputés cancérigènes.


Toutes celles placées en zone perturbée sont mortes de cancer, tandis qu'un faible pourcentage de celles placées en zone neutre, furent atteintes de néos et carcinomes.


4 - Pendant les 12 années de prolongation de l'expérience après 1939, et sur les 24 000 souris étudiées durant cette période, il fut établi que celles qui étaient placées en zone neutre étaient calmes et avaient trois fois plus de petits que celles placées en zone géopathogène, lesquelles étaient irritées, rongeaient le treillis de leur cage, dévoraient leurs petits, et avaient  30% de tumeurs en plus que les animaux témoins.

 

ON PEUT GUÉRIR EN SOIGNANT SON HABITATION


Voici une liste d'effets pathologiques produits par les O.N (Ondes Nocives) dans une habitation :

1/ Symptômes divers, troubles fonctionnels simples, santé amoindrie, pathologie minimale : agitation, secousses, décharges (genre électrique), sensations de chute à l'endormissement, envie nerveuse d'uriner à tout moment, pieds "gelés", sensation de froid dans le dos, crampes (sans causes décelables), palpitations, rêves cauchemardesques, grincements de dents, réveils prématurés, sensation (fausse) de courant d'air, éternuements répétitifs, quintes de toux inexplicables, lassitude imprécise...

2/ Troubles fonctionnels complexes (avec ou sans lésions organiques) : insomnies tenaces, asthme, états angineux, transpiration anormale (sans cause), douleurs dans les régions dorsale et rénale, asthénie matinale sans défatigation progressive, forte dépression nerveuse et morale, lumbago (sans cause apparente), raideur de la nuque, céphalées persistantes, névralgies, rhumatismes, arthrose... Tout cela peut conduire plus loin.

3/ Maladies graves: sclérose en plaque, maladies cardio-vasculaires et complications, le cancer sous toutes ses formes....
 

QUELQUES CAS :


* 10 jours après leur emménagement un couple est sujet à des insomnies et à des cauchemars. Monsieur se plaint de douleurs dorsales,et Madame de maux de tête ;

*  Un enfant devient nerveux, instable et dissipé dès qu'il est à cette place pour manger ou pour faire ses devoirs ;

*  Les secrétaires qui se succèdent à ce poste ou cette place de travail, sont victimes de dépressions nerveuses ;

*  Observation au réveil d'une fatigue, de jambes lourdes, de problèmes aux organes génitaux ;

*  Depuis son installation dans ce box, un cheval devient nerveux, perd du poids et se couvre d'eczéma...

DANS TOUS CES CAS LE SUJET SE TROUVE DANS UNE ZONE PATHOGENE.


 

Actualités


Pour vos problèmes de sommeil, je détecte les nuisances souterraines, les rayons telluriques ainsi que  les sources et veines d'eau.
 

Nos petits plus

  • Sourcier depuis plus de 30 ans

Retrouvez nous sur facebook